Les types de joints et leur utilisation

      Commentaires fermés sur Les types de joints et leur utilisation

Les joints sont des pièces indispensables en plomberie. En effet, les plombiers se servent des joints plomberie pour assurer l’étanchéité des sanitaires et autres appareils électroménagers. Compte tenu du fait que dans tous les logements, il existe des équipements sanitaires qui permettent aux propriétaires d’utiliser de l’eau pour leur besoin quotidien. Aussi, pour pouvoir utiliser aisément vos robinets et vos sanitaires, l’installation doit être bien faite. Il est donc crucial d’avoir de bons joints afin que l’ensemble de votre structure sanitaire soit bien étanche. En plomberie comme en chauffage, les canalisations d’eau doivent être parfaitement étanches, notamment en ce qui concerne les raccords et les systèmes d’obturation. A cet effet, il faut que les joints tiennent bien et qu’ils soient suffisamment résistants à la température et naturellement à la pression.

On distingue plusieurs types de joints plomberie qui varient selon leurs caractéristiques physiques et leurs matériaux. Ces différents joints sont utilisés de manière différente. On peut les retrouver sur les WC, les éviers de cuisine, les lavabos, les baignoires, le chauffe-eau, etc. Dans cet article, nous avons listé les différents types de joints et leur utilisation.

Les joints rouges ou CSC

Les joints rouges ou CSCCe sont des joints réalisés à partir d’un matériau innovant nommée CSC (marque déposée). Le joint rouge est un fabriqué à l’aide d’un caoutchouc synthétique développé par la société Watts industries et obtenu à base d’un mélange de nitrile et fibres cellulosiques. Ces joints disposent d’un bon serrage mécanique pour les systèmes d’eau froide et chaude. Les joints CSC sont résistants à une température de 180 °C en atteignant une pression de 40 bars. Ces joints peuvent également être utilisés pour des circuits d’air, d’huile, ou de fioul. Son utilisation est préconisée pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage. L’installation de ce type de joint est soumise à de fortes pressions ou des vibrations. La fixation d’un joint nécessite un certain savoir-faire. Lorsqu’un joint est mal fixé, il peut occasionner des fuites sur votre cumulus. C’est pour cette raison que vous devez faire appel à un spécialiste pour la pose d’un joint sur un équipement.

Les joints verts ou CNA

Les joints verts ou CNALes joints plomberie du type CNA sont recommandés pour des installations sanitaires subissant de fortes vibrations ou pressions. Ainsi, pour une installation des circuits d’eau de la cuisine ou encore de la salle de bains, les joints verts sont conseillés. Si la pression d’eau de votre appareil atteint les 100 bars, optez pour l’installation d’un joint vert. L’élasticité de ce joint est assez grande. L’installation d’un joint est une opération assez délicate. Toutefois, si vous disposez de quelques notions en plomberie, et avec l’aide d’un professionnel, vous pourrez le faire. Si vous constatez que vous une fuite sur votre appareil, la première des choses à vérifier est le joint d’étanchéité. Il peut arriver que le joint soit mal fixé ou percé.

Les joints plomberie toriques

Les joints toriquesCe sont des joints utilisés principalement sur les têtes de robinets. Le joint torique est en forme de tore. Son usage peut être dynamique ou statique. Il en existe trois standards de dureté. La compression d’un joint torique ne doit pas dépasser 20 % après le montage. L’installation de ce joint se fait généralement dans une gorge. C’est la compression du joint qui va créer l’étanchéité de ce dernier. Le joint torique fait partie de la famille des pièces moulées. En général, les joints toriques sont fabriqués en différents caoutchoucs. L’installation d’un joint torique nécessite l’intervention d’un professionnel.

Les joints plomberie bleus

Le joint bleu est fabriqué à nitrile et de kevlar qui est une fibre d’aramide utilisée par des technologies de pointe. Ce type de matériau est résistant et doté d’une bonne performance mécanique. Aussi, c’est le choix idéal pour les installations de conduites de gaz. Grâce à son bon serrage et son élasticité, il présente une bonne étanchéité dans le temps. En dehors du gaz, il est également utile pour les circuits d’eau, de vapeur et d’hydrocarbures. Il résiste aussi aux fortes pressions.

Les joints en fibres vulcanisées

Les joints en fibres vulcaniséesLa fibre vulcanisée est utilisée pour les raccords à serrage mécanique. Les joints en fibres vulcanisées sont utilisés pour les installations de plomberie d’eau froide et d’eau chaude sans oublier le chauffage. Ces joints sont adaptés pour une eau atteignant les 80 °C. Néanmoins, leur durée de vie est assez courte. Et au bout de quelques années cela provoque des fuites en particulier sur les raccords soumis à des vibrations. Si vous avez une fuite sur votre robinet, c’est sûrement à cause du joint en fibres vulcanisé.

Les joints plats en caoutchouc

Les joints plats en caoutchoucCe type de joint est plus utilisé pour les assemblages de matières plastiques tels que : les tubes, le siphon, le tuyau du lave-linge, les tuyaux en PVC et les raccordements de jardin. Si vous utilisez ces joints entre deux raccords métalliques, rassurez-vous que le serrage est bien fait. Pour éviter que le joint ne se coupe lors du serrage, vous devez faire appel à un plombier qualifié. En effet, le montage d’un joint est une assez complexe quand on ne s’y connaît vraiment pas.